Par un beau jour de mars, les urnes sont désertées au profit des balades en familles, des activités sportives, des premiers rayons de soleil printaniers. Par un beau jour de mars, les politiques s’aperçoivent que les électeurs ont d’autres choses à faire dans leur vie que d’aller voter pour satisfaire l’égo narcissique des candidats. Il est beau ce jour de mars qui nous permet d’assister à des combats de poussins égocentriques sur TF1. La bêtise de nos dirigeants politiques est enfin illuminée par les magnifiques rayons de soleil de cette belle journée de mars.

 

Oui la France se révolte, se rétracte, se refuse, se débat contre l’union politique. Que ce soit les élections régionales, municipales, présidentielles, européennes, la France lutte, râle, grogne, peste. Chaque parti ne répond à aucune attente. Droite, gauche, centre ou extrêmes, rien ne satisfait. Les politiques se remettent-ils en question à chaque résultat ? Non, niet, nada que dal. On persiste avec les mêmes programmes, les mêmes idées aussi utopiques qu’irréalisables voir contradictoires entre elles. Oui la France se soulève et préfère profiter d’une belle journée de mars plutôt qu’hanter les cabines de vote. Oui la France préfère vous ignorer car vous nous ignorez si bien quand vous prenez vos décisions si stupides. Oui la France vous considère comme de la merde car vous nous considérez comme telle. Oui la France vous renvoie tout simplement l’image que vous nous renvoyez.

 

Ah elle est belle cette journée de mars. Est-ce le jour du déclic ? Comprendrez-vous enfin les besoins de chaque français (et étranger vivant en France) ? Ô pardon, je me lance dans une pensée utopique et irréalisable. Comment pouvez-vous écouter, entendre, comprendre et résoudre les problèmes du quotidien ? Vous ne les vivez pas, vous ne les avez jamais vécu et au vu des lois françaises quand à vos fonctions, vous ne les vivrez jamais. Car avant de nous imposer vos inepties, peut-être qu’à partir de cette belle journée de mars, il faudrait d’abord vous imposer de vivre comme nous chaque citoyen vivons.

 

Oui vraiment quel beau jour de printemps